Shampoing solide maison au ricin et jojoba

Shampoing solide maison au ricin et jojoba

Je n’ai encore jamais fait de shampoing solide. Et comme ça fait un moment que je n’ai pas fabriqué de savon et que ma bouteille de shampoing se termine, je me suis dit qu’il était temps de s’y mettre. J’ai donc travaillé sur une recette de shampoing solide maison au ricin et jojoba.

Mais qu’est-ce donc vraiment qu’un shampoing solide ?

Hé bien au final, un ce n’est rien de plus qu’un savon qu’on utilise pour se laver les cheveux.

Bon, Il y a quand même une petite différence dans l’intention : généralement la composition du shampoing solide est en rapport avec son usage, c’est à dire qu’on y met des ingrédients qui prennent soin de nos poils de tête.

Mais je vais y revenir. Place à l’action à la réalisation (et aux problèmes, vous allez voir !).

Vidéo liée :

https://youtu.be/unkA7qmu92w

Aperçu du shampoing solide maison ricin / jojoba

Les Ingrédients utilisés

J’ai réalisé ce shampoing solide à partir de 800 grammes d’huiles :

  • 360 g d’huile d’olive
  • 200 g d’huile de ricin
  • 200 g d’huile de coco
  • 40 g d’huile de jojoba
  • Surgraissage à 7 % par réduction de soude.
  • Coloration : naturelle (aucun colorant ajouté)
  • Parfum : vanille, de chez Aromt’easy

La difficulté de la recette

L’huile de ricin !

Ah, l’huile de ricin ! C’est une huile bien sympathique, avec d’excellentes propriétés pour nos phanères (c’est à dire cheveux, poils et ongles). Malgré cela, c’est bien elle la difficulté de la recette.

En effet, en savonnerie cette huile présente un inconvénient : elle accélère grandement la trace !

Et vous allez voir, cela va me jouer des tours 🙁

Fabrication du shampoing solide maison ricin / jojoba

Le matériel pour faire son shampoing

Que nous faut-il pour faire ce shampoing ? Quelques équipements de sécurité élémentaires et quelques ustensiles de cuisine.

Plus d’infos sur le matériel dans l’article Quel matériel faut-il pour débuter en savonnerie ?

Pour se protéger de la soude

La soude est un produit très caustique. Sur la peau, elle peut causer des brûlures, et sur les yeux des lésions pouvant entrainer la cécité.

Heureusement, il est très facile de prévenir ces risques, il suffit :

  • Pour le corps, de porter des vêtements longs ou une blouse (pour ne pas laisser la peau apparaître);
  • Pour les mains, de mettre des gants;
  • Et pour les yeux, de porter des lunettes de sécurité ou une visière (j’ai choisi la visière car j’ai déjà des lunettes de vue et je n’aime pas empiler les lunettes)

Plus d’info sur la prévention des risques de la soude ici.

Matériel pour se protéger de la soude caustique quand on fait son savon d'alep maison
Gants et visière : de quoi se protéger de la soude

Pour faire la pâte à savon

Cette recette de savon est assez basique et ne nécessite pas de matériel spécifique. J’ai donc :

  • Deux récipients : un pour mélanger les huiles et un pour dissoudre la soude dans de l’eau;
  • Un petit ramequin en verre, pour peser ma soude;
  • Une balance précise au gramme, pour peser finement les huiles et la soude;
  • Un mixeur plongeant, qui va servir à mélanger la soude et les huiles ensemble jusqu’à la trace (la trace est un changement de consistance du mélange huiles + soude, qui indique que la réaction de saponification a bien débuté);
  • Une ou deux maryses ou cuillères à soupe, pour touiller à la main et racler les bords des pots (toujours pratique);
  • Et un moule pour y couler le savon.
Matériel pour faire son savon d'alep maison : balance, mixeur plongeant récipients
Le matériel de base pour faire son savon

En ce qui concerne le moule, j’ai fait différent de d’habitude.

Au lieu d’utiliser mon moule en silicone, qui donne des savons rectangulaires, j’ai décidé d’utiliser une boite de Pringles afin d’avoir des savons ronds !

Pour ce faire, j’ai d’abord mangé tous les Pringles (ça c’était facile). Puis j’ai découpé le fond de la boite circulaire afin qu’elle soit ouverte des deux côtés. Cela me permettra de démouler facilement en poussant d’un côté pour que le savon sorte de l’autre.

Enfin, au moment de commencer la recette, j’ai tapissé l’intérieur et le fond du moule de papier cuisson pour que le savon n’adhère pas aux parois.

Voici donc mon moule circulaire maison ! :

Moule à savon cylindrique à partir d'une boite de pringles

Les ingrédients et propriétés du shampoing

je vais taire la quantité de lessive de soude caustique que j’ai utilisée, car il est très important de la calculer soi-même, et plusieurs fois pour vérifier ! En effet, elle change selon chaque gramme d’huile ajouté ou retiré à la recette( et donc également selon le surgraissage appliqué).

Pour le reste des ingrédients, vous avez pu les voir un peu plus haut. Cela nous donne un savon avec un INS de 141 et les propriétés théoriques suivantes (plus d’info sur les propriétés d’un savon dans cet article) :

On mélange tout ça !

Afin de réaliser la saponification à froid, il ne reste plus qu’à dissoudre la soude dans l’eau, puis à mélanger cette soude dissoute aux huiles jusqu’à la fameuse trace, et enfin à verser dans le moule en silicone.

MAIS tout ne s’est pas déroulé comme prévu. L’huile de ricin m’a joué des tours, de vilains tours même.

Je vous ai dit plus haut que cette huile accélérait la trace. Je l’ai déjà expérimenté car j’ai déjà fait des savons avec quelques % d’huile de ricin.

Mais dans ce shampoing, il y a 25 % d’huiles de ricin : c’est BEAUCOUP. L’effet du ricin sur la trace a donc été démultiplié !

Déjà, la trace est arrivée très vite, en quelques secondes de mixage. Mais ça ne s’est pas arrêté là.

Après avoir posé au loin mon mixeur, en moins d’une minute, ma pâte à savon est passée de liquide à solide ! A tel point que j’ai dû utiliser une cuillère pour la mettre dans le moule !

Et après une journée dans le moule …

SHampoing solide maison huile de ricin et ojoba

Le savon a été très facile à démouler, et mon moule circulaire maison est en parfait état. C’est donc un succès et je pourrai m’en resservir dès que je voudrai faire des savons circulaires.

La pâte à savon était tellement solide quand je l’ai mise dans le moule que je n’ai pas réussi à la tasser pour en chasser l’air. Résultat, la partie médiane de mon pain de savon cylindrique à des trous. Mais bon, je n’en fait pas trop : on a qu’a dire que ça donne un côté rustique à certains des shampoings 😉 ).

Et le plus important, c’est que même s’ils sont esthétiquement… pas comme prévu, dirons nous, ils sont parfaitement fonctionnels et j’aime bien me laver les cheveux avec.

Oh, pour terminer, avez vous remarquez la vidéo en début d’article ? Apprendre à faire son savon a maintenant une chaîne youtube, alors n’hésitez pas à vous y abonner pour ne pas rater les prochaines vidéos ! 😀
La qualité des vidéos va aller en s’améliorant !

La bise 😉

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement l'ebook

Faire son premier savon - le guide pas à pas

+ en bonus : les 5 erreurs évitables de débutant