Savon de noël maison en SAFour

Savon de noël maison en SAFour

Noël approche, ouiiiiii !

Et comme beaucoup de pratiquants de la savonnerie, j’ai eu envie de faire une petit savon spécial noël, afin de marquer le coup et de pouvoir en offrir à mes proches.

Ce prétexte m’a aussi permis d’utiliser pour la première fois la méthode du SAFour (je vous en dis plus plus bas !).

Alors c’est parti, voyons un peu comment j’ai fait ce savon de noël maison en SAFour !

Vidéo liée :

Aperçu du shampoing savon de noël maison en SAFour

Les Ingrédients utilisés

J’ai réalisé ce savon à partir de 1000 grammes d’huiles :

  • 200 g d’huile d’olive
  • 200 g d’huile de colza
  • 200 g d’huile de coco
  • 200 g de beurre de karité
  • 200 g de beurre de cacao

En référence au Quatre Quarts et à un de mes anciens savons, le Trois Tiers, on pourrait dire que celui ci est un cinq cinquièmes 😄

  • Surgraissage à 10 % par réduction de soude.
  • Coloration : ocre rouge d’Italie, oxyde vert, oxyde de zinc.
  • Parfum : cabane de noël (30 mL), de chez Aromt’easy (ça sent siiiii bon)

Les difficultés de cette recette ?

Et bien c’est simple :

  • J’utilise une recette que je n’ai jamais faite;
  • Cette recette est riche en gras dur (donc risque de trace rapide);
  • J’utilise une fragrance que je ne connais pas, et qui est sensé accélérer la trace;
  • Malgré tout ça, je veux quand même faire une marbrage vert-rouge-blanc (c’est noël !)
Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Savon à la purée d'avocat fait maison

Sachant pertinemment que la trace risque d’arriver vite, j’ai prévu de faire un marbrage peu subtil mais fort simple que j’ai envie de nommer Le gloubiboulga coloré.

Le SAFour, qu’est-ce que c’est ?

J’ai précisé dans l’intro que j’ai fait un SAFour. Mais qu’est-ce donc ?

Et bien c’est une méthode de saponification à chaud, mais pas trop.

(Pour plus d’info sur les méthodes de saponifications, voir cet article)

Concrètement :

  • Vous commencez par faire votre savon comme un SAF, normalement, jusqu’à l’avoir moulé.
  • Puis, une fois votre savon dans son moule, vous placez ce dernier dans votre four préalablement préchauffé à sa plus basse température (généralement entre 40 et 60°C, selon les fours), chaleur non tournante.
  • 2 à 3 heures plus tard, vous pouvez éteindre votre four et attendre que tout cela refroidisse afin de sortir votre savon.

L’avantage de cette technique ? Une fois sorti du four, votre savon est entièrement saponifié ! Près à l’usage, juste quelques heures après que vous l’ayez fait !

Vous pouvez donc vous en servir de suite, mais vous pouvez toujours le laisser au repos quelques semaines afin qu’il sèche (un savon plus sec fond moins vite sous l’eau, mousse plus facilement et est plus dur).

Voilà pour le principe du SAFour ! J’ai choisi de faire cela car en SAF mon savon n’aurait pas été prêt pour noël, dans 3 semaines !

Fabrication du savon de noël maison en SAFour

Le matériel pour faire son savon

Que nous faut-il pour faire ce savon maison ? Quelques équipements de sécurité élémentaires et quelques ustensiles de cuisine.

Plus d’infos sur le matériel dans l’article Quel matériel faut-il pour débuter en savonnerie ?

Pour se protéger de la soude

La soude est un produit très caustique. Sur la peau, elle peut causer des brûlures, et sur les yeux des lésions pouvant entrainer la cécité.

Heureusement, il est très facile de prévenir ces risques, il suffit :

  • Pour le corps, de porter des vêtements longs ou une blouse (pour ne pas laisser la peau apparaître);
  • Pour les mains, de mettre des gants;
  • Et pour les yeux, de porter des lunettes de sécurité ou une visière (j’ai choisi la visière car j’ai déjà des lunettes de vue et je n’aime pas empiler les lunettes)

Plus d’info sur la prévention des risques de la soude ici.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Le Trois Tiers : savon maison aux trois argiles et au de beurre karité
Matériel pour se protéger de la soude caustique quand on fait son savon d'alep maison
Gants et visière : de quoi se protéger de la soude

Pour faire la pâte à savon

Cette recette de savon est assez basique et ne nécessite pas de matériel spécifique. J’ai donc :

  • Deux récipients : un pour mélanger les huiles et un pour dissoudre la soude dans de l’eau;
  • Un petit ramequin en verre, pour peser ma soude;
  • Une balance précise au gramme, pour peser finement les huiles et la soude;
  • Un mixeur plongeant, qui va servir à mélanger la soude et les huiles ensemble jusqu’à la trace (la trace est un changement de consistance du mélange huiles + soude, qui indique que la réaction de saponification a bien débuté);
  • Une ou deux maryses ou cuillères à soupe, pour touiller à la main et racler les bords des pots (toujours pratique);
  • Et un moule pour y couler le savon.
Matériel pour faire son savon d'alep maison : balance, mixeur plongeant récipients
Le matériel de base pour faire son savon

Cette fois-ci, j’ai utilisé ce moule classique :

Moule pour faire du savon maison
Mon moule à savon principal (le truc dedans c’est un séparateur que j’ai fait, pour n’utiliser que la moitié du moule)

Les ingrédients et propriétés du savon de noël

je vais taire la quantité de lessive de soude caustique que j’ai utilisée, car il est très important de la calculer soi-même, et plusieurs fois pour vérifier (facile à faire grâce à un calculateur de recettes) ! En effet, elle change selon chaque gramme d’huile ajouté ou retiré à la recette (et donc également selon le surgraissage appliqué).

Pour le reste des ingrédients, vous avez pu les voir un peu plus haut. Cela nous donne un savon avec un INS de 144 et les propriétés théoriques suivantes (plus d’info sur les propriétés d’un savon dans cet article) :

recette de savon de noël maison

On mélange tout ça !

Afin de réaliser la saponification au four, il ne reste plus qu’à dissoudre la soude dans l’eau, puis à mélanger cette soude dissoute aux huiles jusqu’à la fameuse trace, et enfin à verser dans le moule en silicone.

Bien sûr, comme le savon est de plusieurs couleurs, j’ai préalablement diviser la pâte en 3 parties pour les colorer en rouge, vert et blanc. Puis j’ai mélangé tout cela dans le moule : regardez la vidéo, cela sera bien plus parlant qu’une description écrite.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Savon maison au charbon actif et karité : la recette

Et pour finir, comme évoqué au début de l’article, j’ai placé le moule 2h30 dans mon four à 50°C.

Et après 2h30 au four à 50°C

savon de noël maison safour

Une fois refroidi et sorti du four, le savon peut être démoulé et coupé tout de suite. Plutôt pratique !

Voilà donc toute l’histoire de ce savon de noël ! C’était au final le prétexte pour essayer moult choses : une recette, la méthode du SAFour, un marbrage fainéant, et des une fragrance.

Concernant le SAFour, et bien c’est plutôt une agréable découverte ! C’est très pratique quand on veut faire un savon mais qu’on ne veut pas attendre un mois avant de l’utiliser. En tout cas, je pense que j’utiliserai cette technique quand je serai en retard sur mes productions 😉

Oh, pour terminer, avez vous remarquez la vidéo en début d’article ?

Apprendre à faire son savon a maintenant une chaîne youtube, alors n’hésitez pas à vous y abonner pour ne pas rater les prochaines vidéos ! 😀

La bise 😉

Partager l'article :

4 thoughts on “Savon de noël maison en SAFour

  1. Bonsoir , grande question mon four ne descend pas en dessous de 100 degrés , mais je possède une yaourtière qui elle chauffe à 43 degrés , ça se tente ou pas ?

    1. Bonsoir Cécilia,
      Effectivement 100 degrés ça fait beaucoup pour un SAFour !
      Je n’ai jamais essayé le coup de la yaourtière, mais je pense que ça pourrait bien fonctionner ! 43 degrés ça devrait le faire. N’hésite pas à me faire part de ton résultat 🙂

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement l'ebook

Faire son premier savon - le guide pas à pas

+ en bonus : les 5 erreurs évitables de débutant