L’Énergique : savon maison à la menthe poivrée

L’Énergique : savon maison à la menthe poivrée

Pour ma deuxième création de savon imposée par mon défi 8-8-8, je vous propose un savon à la menthe poivrée, que je nomme l’Énergique.

Si vous avez déjà lu l’article sur le savon Cœur de lavande, vous savez que je voulais vous présenter ce savon la semaine dernière, mais que j’avais eu des soucis en le réalisant (façon subtile de dire que je l’ai TOTALEMENT raté et que j’ai dû le jeter 🤭).

C’est ça qui est rigolo aussi quand on fait son savon, parfois ça rate ! Et quand ça arrive, cela nous fait apprendre.

L'énergique : savon fait maison à la menthe poivrée.

Pourquoi un savon à la menthe poivrée ?

Il y a quelques semaines, un ami m’a demandé si je pouvais lui réaliser un savon à la menthe poivrée.

Comment dire non à une telle proposition ? La menthe poivrée sent si bon ! Voila donc un prétexte excellent pour s’en procurer et embaumer la maison.

Les complications de la recette

Mon défi 8-8-8 m’impose de me mettre un peu de difficulté lorsque je réalise une nouvelle recette de savon.

Cette fois-ci, les contraintes ne sont pas très ardues (ça ne m’a pas empêché de rater la préparation !). Après tout, c’était normalement le premier savon que je réalisais pour le défi, donc j’y suis allé mollo pour ce début.

Il y a donc 3 éléments de difficulté, légers mais qui se cumulent :

  • Une nouvelle répartition des corps gras : c’est la même que celle du savon Cœur de lavande, car je l’avais essayé dans cette recette au préalable.
  • Première utilisation d’une huile essentielle qui m’est inconnue (menthe poivrée) : les huiles essentielles peuvent avoir des effets imprévus sur la pâte à savon. Elles peuvent en effet la liquéfier ou au contraire l’épaissir TRÈS rapidement, il faut donc rester prudent. Est-ce là la cause de mon cuisant échec sur cette fabrication de savon ? Suspense !
  • Ajout d’herbes dans la pâte à savon : dans un but décoratif, j’ai décidé d’ajouter des feuilles de menthe finement ciselées afin d’avoir un effet moucheté dans le savon final. Je ne savais pas trop si ça allait bien se tenir ou pas.

Fabrication du savon à la menthe poivrée

Le matériel

Que me faut-il ? Quelques équipements de sécurité élémentaires, quelques outils, des huiles, et trois ajouts

Pour la sécurité

La soude est un produit très caustique. Sur la peau, elle peut causer des brûlures et sur les yeux, des lésions pouvant entrainer la cécité.

Heureusement, il est très facile de prévenir ces risques, il suffit de :

  • Pour le corps, porter des vêtements longs ou une blouse (pour ne pas laisser la peau apparaître);
  • Pour les mains, mettre des gants;
  • Et pour les yeux, porter des lunettes de sécurité ou une visière (j’ai choisi la visière car j’ai déjà des lunettes de vue et je n’aime pas empiler les lunettes)
Matériel pour se protéger de la soude caustique quand on fait son savon
Gants et visière : de quoi se protéger de la soude

Pour faire la pâte à savon

Cette recette de savon est assez basique et ne nécessite pas de matériel spécifique. J’ai donc :

  • Deux récipients : un pour mélanger les huiles et un pour dissoudre la soude dans de l’eau;
  • Un petit ramequin en verre, pour peser ma soude;
  • Une balance précise au gramme, pour peser finement les huiles et la soude;
  • Un mixeur plongeant, qui va servir à mélanger la soude et les huiles ensemble jusqu’à la trace (la trace est un changement de consistance du mélange huiles + soude, qui indique que la réaction de saponification a bien débuté);
  • Une ou deux maryses ou cuillères à soupe, pour touiller à la main et racler les bords des pots (toujours pratique);
  • Et un moule en silicone, style moule à cake, pour y couler le savon.
Matériel pour faire son savon maison : balance, mixeur plongean,t récipients
Le matériel de base pour faire son savon
Moule pour faire son savon maison
Le moule, avec un séparateur maison pour n’en remplir que la moitié

Les ingrédients

Les huiles utilisées (+ aperçu des propriétés du savon)

J’ai réalisé ce savon à partir de 400 grammes d’huiles :

  • 56.5 % d’huile d’olive (226 g)
  • 31.5 % d’huile de coco (126 g)
  • 12 % d’huile de tournesol (48 g)

Cela me donne un savon avec un INS d’environ 150 et les propriétés théoriques suivantes (plus d’info sur les propriétés d’un savon dans cet article) :

Recette de savon maison sur le calculateur mendrulandia
Aperçu de la recette et des propriétés du savon (calculateur mendrulandia)

La soude

je vais taire la quantité de lessive de soude caustique que j’ai utilisée, car il est très important de la calculer soi-même. En effet, elle change selon le surgraissage appliqué et la proportion des huiles utilisées.

Vous pouvez quand même en avoir une idée via l’image ci-dessus.

Rappel sécurité : si vous changez la valeur de surgraissage ou la quantité d‘huiles d’un seul gramme, la quantité de soude est à changer ! Versez la soude dans l’eau et non l’inverse !

Les ajouts

Je veux un savon qui fleure bon la menthe poivrée, et qui soit plutôt vert. J’ajoute donc à la recette :

  • Pour la couleur, de l’oxyde vert (minéral colorant)
  • Pour l’odeur, de l’huile essentielle de menthe poivrée (7 mL)
  • Pour la déco, des feuilles de menthe séchées et finement ciselées (10 g de menthe fraiche). Cela donnera un effet tacheté aux savons finaux.
Feuilles de menthe hachée pour faire un savon maison à la menthe
Les feuilles de menthe hachée

On mélange tout ça !

Afin de réaliser la saponification à froid, il ne reste plus qu’à dissoudre la soude dans l’eau, puis à mélanger cette soude dissoute aux huiles jusqu’à la fameuse trace, et enfin à verser dans le moule en silicone :

Savon à la menthe poivrée dans son moule
Ceci n’est pas un placement de produit pour Bjorg :p
Astuce concernant les feuilles de menthe hachée

Si la trace et est trop fine et donc la pâte de savon trop liquide, les morceaux de feuille de menthe risquent de tomber au fond du moule avant que le savon ne durcisse.

Ainsi, il faut prévoir une trace moyenne pour que ce genre de petit bout reste bien en suspension dans le mélange.

Pourquoi j’ai raté ce savon ?

Ayant coulé mon savon dans son moule, je l’ai mis dans un coin pour le laisser reposer.

Puis, 24 heures plus tard environ, j’y suis revenu tout gaiement afin de le démouler. Et là, déception : il était encore tout mou ! Ne sachant pas quoi pensé, je l’ai laissé encore se reposer.

J’y reviens le lendemain : il est toujours aussi mou. Impossible à démouler !
Le lendemain encore : toujours pareil.

Je décide alors de commencer à réfléchir un peu.Mon savon reste mou (comme une glace au soleil), au lieu de durcir. C’est comme si la saponification ne se faisait pas. Et si la saponification ne se fait pas, peut être est-ce parce que… Attendez, ai-je bien mis assez de soude dans mon savon ?!

ET BEN NON ! Après avoir recalculé et revérifié, j’avais oublié environ 25% de la soude. Conséquemment, la saponification ne se faisait pas (ou très peu), même après 4 jours !

Savon maison raté car pas assez de soude : la sponification ne se fait pas.
Le savon après 4 jours : complétement mou !

Il n’y avait plus rien à faire pour le sauver, il m’a fallu le jeter 🙁

Conclusion : toujours vérifier la quantité de soude

J’ai eu de la chance : si j’avais mis trop de soude au lieu de trop peu, mon savon se serait fait mais aurait été corrosif !

C’est pourquoi il faut TOUJOURS vérifier au moins deux fois la quantité de soude dans une nouvelle recette !
Et vérifiez votre vérification aussi !

Apprendre de ses échecs

Les échecs sont un fort vecteur d’apprentissage : je n’oublierai plus de multi-checker ma soude.

Ne me laissant pas abattre, j’ai refait la recette (avec la bonne quantité de soude cette fois ci !). Tout à parfaitement fonctionné.

Par contre, je n’avais hélas plus assez de menthe hachée pour avoir un beau mouchetage dans le savon 🙁 Ça m’apprendra !

Savon SAF fait maison à la menthe poivrée.
Le savon final ! C’est quand même pas mal.

Un parfum mentholé enivrant

Après un échec cuisant mais fort instructif, je me retrouve avec un savon d’un joli vert, et possédant une odeur addictive. Cette fragrance fraiche, mentholée, avec ses notes de poivres, je ne m’en lasse pas !

L’odeur a été validée par l’ami qui avait demandé ce savon, donc l’objectif est rempli !

Je me demande maintenant ce que je vais faire pour la semaine prochaine…

Si tu veux le savoir en avance, suit la page du blog sur instagram (@blog_AAFSS) ! J’y mets les stories et photos des savons avant qu’ils ne soient dévoilés en article.

La bise 😉

Partager l'article :

2 thoughts on “L’Énergique : savon maison à la menthe poivrée

    1. Bonjour Hana 🙂
      Pour cette recette, la quantité de soude est de 132 grammes. C’est ce qu’il y a indiqué sur la capture d’écran du calculateur, dans l’article.
      N’oublie pas de remettre la recette dans le calculateur si tu changes quoi que ce soit au niveau des huiles, car la quantité de soude nécessaire ne sera plus la même !
      Au plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement l'ebook

Faire son premier savon - le guide pas à pas

+ en bonus : les 5 erreurs évitables de débutant