Le Trois Tiers : savon maison aux trois argiles et au de beurre karité

Le Trois Tiers : savon maison aux trois argiles et au de beurre karité

Connaissez vous le rapport entre un gâteau breton et ce savon aux argiles et beurre de karité ?! Ce n’est pas évident, j’en conviens ! Alors voici une petite explication.

Vous connaissez forcément le quatre quarts, ce gâteau breton aussi bon que… nourrissant, dirais-je.

J’ai toujours aimé “l’élégance” de la recette de ce gâteau, à savoir le fait que chaque ingrédient soit présent en quantité égale : un quart de farine, un quart de beurre, un quart de sucre et un quart d’œufs (d’où le nom du gâteau).

J’ai donc décidé de reproduire ce principe sur un savon, mais avec des tiers au lieu des quarts. Cela nous donne le Trois Tiers !

Laissez moi donc vous le présenter.

Savon maison argile et karité

Pourquoi le savon Trois Tiers ?

J’ai évoqué la principale raison dans l’introduction. L’amour de l’harmonie qui émane de la recette du quatre quarts m’a inspiré à créer le Trois Tiers.

J’ai voulu avoir trois tiers dans la forme, mais aussi dans le fond :

  • La forme : trois couches, chacune colorée par une argile différente, pour bien marquer les tiers.
  • Le fond : le mélange de corps gras utilisé pour faire ce savon est aussi en tiers : un tiers d’huile d’olive, un tiers d’huile de coco et un tiers de beurre de karité.
  • Le lien entre le fond et la forme : les couleurs des couches rappellent les ingrédients qui composent le savon : le vert pour l’huile d’olive, le blanc pour l’huile de coco et le rose pale / saumon pour le beurre de karité.

Les complications de la recette

Mon défi 8-8-8 m’impose de me mettre un peu de difficulté lorsque je réalise une nouvelle recette de savon.

Cette semaine, nous en avons deux :

  • Une nouvelle répartition de corps gras évoquée plus haut.
  • La réalisation d’un savon composé de couches. Cela impose de bien gérer la trace de la pâte à savon et de séparer cette dernière en trois. J’y reviens plus bas dans l’article.

Fabrication du savon aux trois argiles et beurre de karité

Le matériel

Que me faut-il ? Quelques équipements de sécurité élémentaires, quelques ustensiles, des huiles, et quelques ajouts (argiles et huiles essentielles).

Pour la sécurité

La soude est un produit très caustique. Sur la peau, elle peut causer des brûlures, et sur les yeux des lésions pouvant entrainer la cécité.

Heureusement, il est très facile de prévenir ces risques, il suffit de :

  • Pour le corps, porter des vêtements longs ou une blouse (pour ne pas laisser la peau apparaître);
  • Pour les mains, mettre des gants;
  • Et pour les yeux, porter des lunettes de sécurité ou une visière (j’ai choisi la visière car j’ai déjà des lunettes de vue et je n’aime pas empiler les lunettes)
Matériel pour se protéger de la soude caustique quand on fait son savon
Gants et visière : de quoi se protéger de la soude

Pour faire la pâte à savon

Cette recette de savon est assez basique et ne nécessite pas de matériel spécifique. J’ai donc :

  • Deux récipients : un pour mélanger les huiles et un pour dissoudre la soude dans de l’eau;
  • Un petit ramequin en verre, pour peser ma soude;
  • Une balance précise au gramme, pour peser finement les huiles et la soude;
  • Un mixeur plongeant, qui va servir à mélanger la soude et les huiles ensemble jusqu’à la trace (la trace est un changement de consistance du mélange huiles + soude, qui indique que la réaction de saponification a bien débuté);
  • Une ou deux maryses ou cuillères à soupe, pour touiller à la main et racler les bords des pots (toujours pratique);
  • Et un moule en silicone, style moule à cake, pour y couler le savon.
Matériel pour faire son savon maison : balance, mixeur plongean,t récipients
Le matériel de base pour faire son savon
Moule pour faire son savon maison
Le moule, avec un séparateur maison pour n’en remplir que la moitié

Les ingrédients

Les huiles utilisées (+ aperçu des propriétés du savon)

J’ai réalisé ce savon à partir de 400 grammes d’huiles, divisées en trois tiers (vous l’aurez compris 😉 ) :

  • 33 % d’huile d’olive (132 g)
  • 33 % d’huile de coco (132 g)
  • 34 % de beurre de karité (136 g), si doux pour la peau !
Huiles pour savon : olive, coco, beurre de karité
Les huiles utilisées

Cela me donne un savon avec un INS de 163 et les propriétés théoriques suivantes (plus d’info sur les propriétés d’un savon dans cet article) :

Recette de savon maison sur le calculateur mendrulandia
Aperçu de la recette et des propriétés du savon (calculateur mendrulandia)

La soude

je vais taire la quantité de lessive de soude caustique que j’ai utilisée, car il est très important de la calculer soi-même, et plusieurs fois pour vérifier ! En effet, elle change selon le surgraissage appliqué et chaque gramme ajouté ou retiré des huiles utilisées.

La semaine prochaine, je vous fait un article complet sur la soude ! (mise à jour : ça y est ! L’article est ici)

Les ajouts

Voici les ajouts que j’ai choisi pour colorer et parfumer ce savon :

  • Pour la couleur des 3 couches : argile verte, argile blanche et argile rose.
  • Pour l’odeur, un mélange d’huiles essentielles de cèdre de l’atlas, de cyprès et de tea tree. Mélangées à hauteur d’un tiers chacune (2 mL + 2 mL + 2 mL, pour rester dans l’esprit 3/3 😉 ), cela donne une odeur de lisière de forêt, de résine et d’herbe.
Argiles vertes, rose et blanche, et huiles essentielles pour faire du savon
Les argiles et huiles essentielles

On mélange tout ça !

Pour cette recette, je dois séparer mes huiles dans trois pots afin de pouvoir faire trois pâtes à savon colorées chacune par une argile différente. J’ai donc fondu le beurre de karité au bain marie, puis je l’ai mélangé aux autres huiles (coco et olive). Finalement, j’ai séparé ce mélange en trois parts égales dans trois pots.

Mélange d'huiles de coco, olive et karité pour faire du savon
Mon mélange d’huiles séparé en trois parts égales

À côté de cela, j’ai dissous ma soude dans de l’eau (on appelle le mélange qui en résulte de la lessive de soude), et je l’ai séparée aussi en trois, au gramme prêt (c’est important).

Comment j’ai réalisé les 3 couches du savon ?

Ce n’est pas très compliqué, mais c’est par contre assez long.

Rapide point sur la trace

Dans cette explication, je vais évoquer la trace. Comme je n’ai pas encore écrit d’article à son sujet, en voici un bref résumé :

La trace est un changement de consistance du mélange huiles + soude, qui indique que la réaction de saponification a bien débuté. Ce changement à lieu quand on mélange et mixe le mélange huiles + soude.

Au début, la trace est “fine” ou “légère” : cela signifie que la pâte à savon est encore fluide, à peine plus consistante que de l’huile.

Plus on continue de mixer, plus le mélange épaissit. La trace est alors dite “épaisse” ou “forte”, le mélange peut alors aller jusqu’à devenir consistant comme une bonne purée !

Dans cette recette, j’ai besoin d’une trace épaisse, afin que les couches de savon restent bien superposées et ne se mélangent pas entre elles.

Les couches
  • Première couche :
    • Je prends l’un des trois pots d’huiles. J’y verse l’un des trois pots de soude, et je mélange et mixe pour obtenir une trace fine.
    • Ensuite, je verse dans la préparation un tiers des huiles essentielles et une cuillère à café d’agile rose, pour colorer.
    • Puis je re-mélange et mixe jusqu’à obtenir une trace épaisse.
    • Enfin, je verse dans le moule.
  • J’attends 15 minutes environ pour que la première couche se solidifie un peu, afin qu’elle puisse supporter le poids de la couche que je vais couler par dessus. Sans quoi, la deuxième couche rentrerait dans la première.
  • Deuxième couche : idem que la première, mais elle est colorée avec l’argile blanche.
  • J’attends de nouveau 15 minutes.
  • Troisième couche : idem que les deux précédentes, mais elle est coloré avec l’argile verte.
Savon maison à 3 couches
Première couche du savon

J’ai oublié de photographier la deuxième couche, oups !

Savon maison à 3 couches
Troisième couche !

Et après une journée dans le moule …

Démoulage, découpage, et un petit coup de tampon (parce que c’est quand même assez classe distingué d’avoir un tampon sur son savon 😉 ), ça nous donne ceci :

Savon fait maison à l'argile et beurre de karité

Il faut maintenant le laisser en cure quelques semaines. J’ai hâte de pouvoir l’essayer sous la douche !

C’était la première fois que je faisais un savon avec plusieurs couleurs. Je suis assez content de ce premier essai. Pour sûr j’en ferai d’autres, car il y a beaucoup de manières de mélanger des couleurs en savonnerie, et qui donnent des résultats très différents !

Le savon de la semaine prochaine par contre, sera d’une seule couleur. C’est un des plus anciens savons connu, et reconnu pour ses vertus. Une idée de ce que c’est ? 🙂

Si tu veux le savoir en avance, suit la page du blog sur instagram (@blog_AAFSS) ! J’y mets les stories et photos des savons avant qu’ils ne soient dévoilés en article.

La bise 😉

Partager l'article :

2 thoughts on “Le Trois Tiers : savon maison aux trois argiles et au de beurre karité

  1. Hello Vivien, J’adore ton article. En le lisant j’ai senti la passion que tu y met et j’ai pu ressentir toutes les bonnes odeurs que tu décris. Continue comme cela, en tout cas ton défi est génial. Merci pour cet article. Christophe

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement l'ebook

Faire son premier savon - le guide pas à pas

+ en bonus : les 5 erreurs évitables de débutant