L’indice de saponification (SAP), c’est quoi ?

L’indice de saponification (SAP), c’est quoi ?

L’indice de saponification. Voila un terme que vous avez surement déjà rencontré.

Mais qu’est-ce que c’est ? Et à quoi cela peut-il vous servir ?

C’est une bonne question car, paradoxalement, l’indice de saponification est à la fois un savoir à la base de la savonnerie, et à la fois une connaissance pas nécessaire pour débuter.

Néanmoins, c’est un sujet qui vous permettra de mieux comprendre la fabrication de vos savons, la création de vos recettes de savon, et de libérer un peu plus votre pratique.

Alors, partons donc à la découvert de cet indice de saponification !

indice de saponification SAP savon maison

L’indice de saponification : présentation

La saponification : un bref rappel

J’ai déjà un peu parlé de la saponification dans l’article Le savon, c’est quoi ?. Faisons bref rappel de tout cela.

La saponification est le nom de la réaction chimique qui crée le savon. Pour faire cette réaction, il faut mélanger (dans notre cas) du gras (huiles, beurres végétaux ou autres corps gras) et de la soude caustique. Les deux vont réagir pour se transformer en savon.

Réaction de saponification pour faire du savon
Voici le résumé schématique de la réaction de saponification : du gras + de la soude donnent du savon (et de la glycérine)

Vous voyez donc sur ce schéma que bien qu’on utilise des matières grasses et de la soude dans une recette de savon, il n’y en a plus à la fin dans le savon final.

Autrement dit, la matière grasse et la soude ont réagi ensemble (c’est la réaction de saponification) pour donner autre chose : du savon.

Si, apprenant cela, vous vous demandez “mais comment savoir quelle quantité de soude associer à quelle quantité de matière grasse ?“, hé bien bravo : car l’indice de saponification est justement la réponse à cette question.

Qu’est-ce que c’est, l’indice SAP ?

Alors déjà, “indice de saponification” c’est un peu long à écrire. Vous le trouverez ainsi souvent abrégé en “indice SAP“, voire “SAP” tout court.

Ok. Mais concrètement, c’est quoi ?

Le SAP est un indice propre à chaque matière grasse (huile, beurre, ou autre), qui exprime la quantité de soude caustique dont cette matière grasse a besoin pour être totalement saponifiée.

Ou, formulé autrement :

L’indice de saponification d’une matière grasse, c’est la juste quantité de soude nécessaire pour qu’un gramme de cette matière grasse se transforme en savon, sans qu’il ne reste ni soude ni matière grasse ensuite.

Je vais développer cela plus bas, mais par exemple :

  • Dire que l’huile d’olive a un indice de saponification de 0.135, cela signifie qu’1 g d’huile d’olive consomme 0.135 g de soude pour être totalement saponifiée.
  • Ou encore, dire que l’huile de coco a un SAP de 0.184, cela signifie qu’1 g d’huile de coco a besoin de 0.184 g de soude pour être totalement saponifiée.
Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Le savon, c'est quoi ? (et pourquoi un savon artisanal est mieux qu'un savon industriel)

A quoi ça sert, ce SAP ?

L’indice de saponification sert à calculer la quantité de soude caustique qu’il vous faut pour faire un savon.

Je vous donne un scoop : vous utilisez déjà les indices SAP dans le savoir.

En effet, pour préparer vos recettes de savons vous utilisez sans doute un calculateur de recette / calculateur de saponification afin de savoir quelle quantité de soude utiliser.

Et le but d’un tel calculateur, c’est justement de faire à votre place les calculs utilisant les indices SAP afin de déterminer la quantité de soude nécessaire à votre recette.

“A quoi ça me sert de connaître le SAP, si le calculateur de recette fait tout pour moi ?”

Je dirais que ça vous sert à deux choses :

  • A établir, calculer ou vérifier vos recettes à la main. Il y a tout un tas de cas où c’est utile de ne pas utiliser un calculateur mais de le faire soit même.
  • A faire un savon avec une huile qui n’est pas dans votre calculateur.
    • Par exemple, vous avez dégoté une belle huile de trucmachin, mais cette huile n’est pas listée dans votre calculateur préféré ! Comment faire ?
    • Il vous suffit de trouver le SAP de l’huile de trucmachin sur internet ou dans un livre, et vous pourrez calculer à la main la soude qu’il vous faudra pour l’utiliser dans votre recette.

Comment utiliser l’indice de saponification ?

Comme vous l’avez deviné avec l’exemple précédent des huiles de coco et d’olive, toutes les huiles n’ont pas le même indice SAP.

Autrement dit, il ne faut pas la même quantité de soude pour faire un savon à base de 1000 g de beurre de karité qu’un autre à base de 1000 g d’huile de colza ou qu’un dernier à base de 1000g d’un mélange de karité et de colza.

Donc pour commencer, avant de vous expliquer comment vous en servir, voici un tableau avec les indices de saponification de quelques huiles et beurres les plus communs :

HUILE ET BEURREIndice SAP en gramme
Cacao, beurre0.136
Karité, beurre0.128
Coco, huile0.184
Colza, huile0.137
Olive, huile0.135
Ricin, huile0.128
Tournesol, huile0.136
Jojoba, cire0.066
Quelques indices de saponification

Vous trouverez un tableau bien plus complet dans la conclusion de cet article, tout en bas.

Pour calculer sa quantité de soude à la main

Allez, on s’y met ! Comment calculer à la main la quantité de soude nécessaire à votre recette ? Hé bien c’est assez simple, au final.

Pour chaque matière grasse composant votre savon, multipliez sa masse par son indice de saponification. Additionnez ensuite tous les résultats.

Exemple théorique :

Un exemple théorique, pour éclairer ceux qui réfléchissent ainsi. Pour les autres, voyez l’exemple pratique juste après.

Imaginez que vous faites un savon à partir de 5 matières grasses différentes : huile 1, huile 2, huile 3 beurre 1 et beurre 2.

  • Pour calculer votre quantité de soude nécessaire, vous devez faire :
    • masse (en grammes) de l’huile 1 x indice SAP de l’huile 1
    • masse (en grammes) de l’huile 2 x indice SAP de l’huile 2
    • masse (en grammes) de l’huile 3 x indice SAP de l’huile 3
    • masse (en grammes) du beurre 1 x indice SAP du beurre 1
    • masse (en grammes) du beurre 2 x indice SAP du beurre 2
    • Additionnez les résultats de ces 5 calculs, et vous aurez votre masse de soude en gramme à utiliser !
      • Cette quantité de soude donnera un savon surgraissé à 0%. Il ne vous restera qu’a la modifier pour faire votre surgraissage (voir cet article).
Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  6 raisons de commencer à faire son savon

Exemple pratique :

Voici un exemple pratique très concret.

Imaginez que vous faites un savon à partir de 3 matières grasses différentes :

  • 455 g d’huile d’olive
  • 210 g d’huile de coco
  • 35 g d’huile de ricin

A l’aide des indices SAP du tableau précédent, vous calculerez votre quantité de soude nécessaire comme ceci :

  • Pour l’huile d’olive : 455 x 0.135 = 61.425 g de soude
  • Pour l’huile de coco : 210 x 0.184 = 38.64 g de soude
  • Pour l’huile de ricin : 35 x 0.128 = 4.48 g de soude
  • Soude caustique pour votre recette = 61.425 + 38.64 + 4.48 = 104.545 g

Votre recette nécessite donc 104.545 grammes de soude caustique (arrondissons à 105 g !)

Ce résultat est sans compter votre surgraissage (voir cet article pour le surgraissage), c’est à dire que ces 105 g de soude me feraient un savon à 0% de surgraissage.

À vous donc de réduire cette quantité de 105 g selon votre taux de surgraissage.

Mini conclusion

Voila donc comment calculer la soude à la main. Pas si compliqué, non ? Juste un peu répétitif.

C’est exactement le calcul que fait un calculateur de recette pour déterminer la quantité de soude dont vous avez besoin.

En plus, ce dernier calcule ensuite la quantité d’eau qu’il vous faut pour la dissoudre, ou bien directement la quantité de lessive de soude qu’il vous faut, selon ce que vous utilisez. Nous avons vu comment faire cela à la main dans l’article dédié à la concentration de la soude.

Pour utiliser une huile qui n’est pas dans votre calculateur de recette

La situation : vous avez concocté un belle recette de savon. Vous la rentrez dans le calculateur de saponification. Mais là, déception ! L’huile de machintruc, qui est le coeur de votre recette, n’est pas dans la liste des huiles du calculateur.

Que faire ?

Sans savoir calculer manuellement les quantité de soude nécessaire pour une huile, comme vous venez de l’apprendre, vous seriez coincé.

Heureusement, vous savez le faire ! Vous pouvez donc vous débloquer, soit :

  • En calculant toute votre recette à la main, comme vu précédemment;
  • En faisant un “calcul mixte” :
    • Vous mettez dans le calculateur toutes vos huiles sauf l’huile de machintruc;
    • Vous calculez à la main la soude nécessaire pour cette dernière;
    • Vous réduisez cette quantité en fonction de votre surgraissaige (qui doit être le même que celui que vous avez indiqué dans le calculateur);
    • Enfin, vous additionnez la quantité de soude indiquée par le calculateur et le résultat de votre calcul manuel (avec surgraisage pris en compte, donc).

Les pièges de l’indice de saponification

Il y a deux pièges à connaitre quand on utilise les indices de saponifications :

  • Les variations du SAP selon les sources;
  • La confusion entre SAP de la soude et SAP de la potasse.

Les variations de l’indice SAP selon les sources

L’indice de saponification varie un peu d’une source à l’autre.

D’un livre à un autre, les indices SAP sont souvent légèrement différents. Et d’un calculateur de recette à l’autre, une même recette vous donnera souvent une quantité de soude légèrement différente (car les SAP utilisés pour faire les calculs seront différents).

Pourquoi donc ?

Hé bien parce que les indices de saponification que vous trouvez ou qui sont utilisés par les calculateurs, ce sont des moyennes !

En effet, pour une huile ou un beurre donné, son indice SAP va légèrement varier selon divers paramètres, tels que :

  • Le lieu où a été cultivé le végétal dont est issu l’huile ou le beurre;
  • La façon dont la matière grasse a été extraite du végétal;
  • Pour un même lieu, selon l’année de la récolte du végétal;
  • etc …
Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  La glycérine d'un savon, c'est quoi ?

Au final, pour avoir un chiffre constant à utiliser dans nos calculs, on utilise une moyenne des SAP habituels que peut avoir une huile donnée.

Et comme tous les livres et calculateurs ne basent pas leurs moyennes sur les mêmes chiffres, cela crée des SAP moyennés différents selon les sources.

Mais n’ayez crainte, la différence de SAP que vous pouvez trouver d’une source à l’autre, et donc la différence que cela implique dans le résultat du calcul de soude dans les calculateurs, sont proches d’être insignifiants et importent peu.

Il existe deux indices de saponification !

Voila une erreur commune et qui ne pardonne pas : il existe deux indices de saponifications.

Quoi ?!

Explications :

Pour faire votre savon, vous utilisez de la soude caustique (NaOH). Mais il existe un autre produit qu’on peut utiliser à la place de la soude pour faire du savon : la potasse (KOH).

Or, soude caustique et potasse donnent des indices de saponifications différents.

Attention donc, quand vous trouvez des tableaux ou valeur de SAP sur internet ou dans un livre : vérifiez bien qu’il s’agisse de SAP soude et non de SAP potasse.

Que faire si vous avez le SAP potasse et pas le SAP soude ?

Heureusement, il est très facile de passer du SAP potasse au SAP soude, ou inversement. Il suffit d’appliquer un facteur de 0.714. C’est à dire :

  • SAP soude / 0.714 = SAP potasse
  • SAP potasse x 0.714 = SAP soude

Exemple :

  • Pour l’huile de coco :
    • Si SAP soude = 0.184 (voir tableau plus haut)
    • Alors SAP potasse = 0.184 / 0.714 = 0.258 (en arrondissant)
  • Pour l’huile d’olive :
    • Si SAP potasse = 0.190
    • Alors SAP soude = 0.190 x 0.714 = 0.135 (en arrondissant).

Voila, vous savez passez de SAP de la soude au SAP de la potasse, bravo 🙂 Vous ne serez plus coincé à ce niveau là. Faites simplement attention à savoir quelle type de valeur vous avez sous les yeux.

Maintenant, nous le… savons !

Vous venez d’apprendre beaucoup de choses sur l’indice de saponification, bien joué !

En résumé :

  • L’indice de saponification (ou SAP) permet savoir combien de soude il faut pour saponifier une matière grasse donnée.
  • Le SAP diffère pour chaque matière grasse.
  • Le SAP permet de calculer à la main vos recettes de savons.
  • Les indices SAP sont des moyennes, ils différent donc souvent d’une source à l’autre.
  • Attention à vérifier que vous soyez bien en train d’utiliser le SAP soude et non le SAP potasse !

Grand tableau de plus de 140 indices de saponification

En complément, voici comme promis un GRAND tableau contenant beaucoup d’indices de saponification, de plein de matières grasses. Il provient de mon calculateur favori : SoapHomeMade

Je vous laisse y accéder directement sur leur site. C’est très pratique car vous pourrez y faire des recherches parmi les 145 ou plus matières grasses.

Attention à ne pas confondre la colonne SAP NAOH (soude) et SAP KOH (potasse) 😉 !

Pour terminer, n’oubliez pas que le blog possède une chaine Youtube sur laquelle nous sommes déjà quelques centaines (ouiiiii !). Rejoignez-nous en vous y abonnant si le coeur vous en dit 🙂

La bise 😉

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement l'ebook

Faire son premier savon - le guide pas à pas

+ en bonus : les 5 erreurs évitables de débutant