Glossaire du jargon savonnier

Glossaire du jargon savonnier

Potasse. Concentration. Melt and pour. SAF. Et bien d’autres joyeusetés !

Comme tous les domaines techniques, la savonnerie possède sont lot de mots qui peuvent vous laisser perplexe tant ils sont bizarres, mystérieux, compliqués ou tout simplement spécifiques à ce domaine.

Voici donc un glossaire de ces principaux termes, avec quand je le peux un lien vers un article qui développe le sujet 🙂

Si vous pensez que je devrais y ajouter un mot qui n’y est pas encore, dites le moi via ce formulaire ! 😉

Additif / Ajout

C’est un ingrédient facultatif qui a été ajouté au savon pour des raisons créatives, esthétiques, de personnalisation du savon, pratiques ou autres. Vous pouvez fabriquer du savon sans cet ingrédient, mais il apporte un petit plus à votre création !

Alcali

Terme chimique désignant une base forte (plus d’info sur wikipedia). Concrètement, un des deux ingrédients principaux du savon doit être un alcali (la soude caustique est un alcali !).

Alcali

C’est l’adjectif lié à alcalin (voir ci-dessus). Par exemple, la soude étant un alcali, la lessive de soude est une solution alcaline.

Anhydryde

Signifie « qui ne contient pas d’eau ». Vous pouvez parfois trouver ce terme sur les récipients de soude caustique en perle (par exemple « Soude caustique anhydride », ou « Hydroxyde de Sodium anhydryde »).

(Hydroxyde de Sodium est le nom chimique de la soude caustique, comme expliqué dans l’article sur la soude).

Calculateur de recette (ou de saponification)

Le calculateur de recette (plus d’info et tuto via ce lien) est un outil qui vous permet notamment de :

  • Simuler un recette de savon.
  • Estimer les propriétés d’un savon.
  • Calculer les quantité d’eau et de soude nécessaires à votre recette selon les ingrédients qu’elle contient.
  • Générer une fiche recette à partir des informations que vous avez indiquées.

C’est un outil indispensable pour créer ou modifier des recettes de savon.

Chaudron

Le « Chaudron » est une méthode de saponification à chaud. Autrement dit, c’est une façon de fabriquer du savon en chauffant la pâte à savon. Le fait d’apporter de la chaleur va accélérer la réaction de saponification et apporte certains avantages par rapport à la saponification à froid.

Le nom de « Chaudron » fait référence aux gros chaudrons traditionnellement utilisés pour faire du savon en grosse quantité avec cette méthode.

Colorant

Les colorants permettent d’apporter de jolies couleurs à vos savons. Si votre savon est composé de plusieurs couleurs, alors on dit qu’il est marbré.

La colorants de savons existent sous de nombreuses formes :

  • Des poudres (minérales comme les argiles, ou végétales comme certaines poudres de plantes).
  • Des liquides (des jus de légumes ou de fruits, des infusions, thés, cafés, …).
  • Des macérats huileux.

La coloration de vos savon et les marbrages sont tout un univers à découvrir en savonnerie !

Concentration (de la soude)

La concentration concerne la lessive de soude.

La concentration en soude d’une lessive de soude est exprimée en % : c’est la proportion de soude dissoute dans votre lessive de soude. Autrement dit, c’est le pourcentage de soude qu’elle contient.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  6 raisons de commencer à faire son savon

La concentration est une notion avancée de savonnerie, et elle possède son article dédié ici 🙂

Cure

Lorsque vous venez de fabriquer un savon et que vous venez de le démouler, vous devez le laisser en cure (je sais, c’est frustrant).

La cure, c’est une durée de repos que vous devez laisser à votre savon avec que la réaction de saponification qui le forme se termine entièrement. Avant la fin de cette cure, il reste de la soude caustique dans votre savon. Après la cure, il n’y en a plus.

Plus d’info dans l’article dédié à la cure.

Déphasage

Vous avez mélangé vos huiles et votre lessive de soude.

Vous avez mixé votre pâte à savon jusqu’à la trace.

Vous avez versé votre pâte à savon dans votre moule.

Mais quelques heures plus tard, c’est le drame ! Dans votre moule, un liquide est remonté sur le dessus. Il y a comme deux parties séparées : deux phases.

C’est cela le déphasage : lorsque une partie des huiles se sépare de la pâte à savon et remonte sur le dessus de votre moule, pendant que le reste de la pâte demeure dessous, plus au fond. C’est très souvent dû à un mixage de la pâte insuffisant.

Dans ce cas votre savon est hélas raté et très probablement caustique, il ne faut donc pas l’utiliser.

Détergence

La détergence d’un savon est aussi appelée le pouvoir lavant. C’est la capacité du savon à plus ou moins bien laver, c’est à dire à plus ou moins facilement et rapidement retirer les taches et substances grasses.

La détergence fait partie des propriétés du savon que vous pouvez prévoir grâce à un calculateur de recette !

Douceur

La douceur d’un savon porte aussi le nom de pouvoir émollient.

La douceur est la capacité d’un savon à être doux pour la peau, à la nourrir, à la maintenir hydratée et donc à éviter qu’elle tiraille ou s’assèche à cause du savon.

La douceur fait partie des propriétés du savon que vous pouvez prévoir grâce à un calculateur de recette !

Dureté

La dureté ou solidité d’un savon est tout simplement le fait qu’un savon soit plus ou moins dur ou mou lorsque vous le touchez.

La dureté d’un savon fait partie des propriétés du savon que vous pouvez prévoir grâce à un calculateur de recette !

Exfoliant

Un savon exfoliant est un savon qui va vous gratter la peau, plus ou moins fortement, lorsque vous l’utilisez. Cela peut permettre d’ajouter un effet gommage à votre savon favori, ou bien de lui permettre de mieux retirer des crasses difficiles (comme sur les mains pleines de cambouis d’un mécanicien).

Le pouvoir exfoliant d’un savon est créé lorsque vous ajoutez à la recette un additif qui gratte : certaines farines (avoine), des zestes d’agrumes finement coupés, des coquilles de noix réduites en poudre en ou encore du sable, par exemple.

Fragrance

La fragrance désigne l’odeur utilisée pour parfumer votre savon. Il s’agit généralement soit :

  • D’une ou plusieurs huiles essentielles;
  • D’un parfum de synthèse (c’est plus souvent à ce dernier qu’on se réfère en parlant de fragrance).

Gel (ou phase de gel)

La phase de gel est un étrange changement esthétique qui peut apparaitre dans votre savon, et surtout sur vos tranches de savon issues d’un pain de savon.

Plus d’info dans cet article dédié à la phase de gel.

Glycérine

La glycérine est la deuxième substance que produit la réaction de saponification (la première étant le savon !).

La glycérine est une des raisons qui fait le savon artisanal est agréable à utiliser. En effet, elle apporte douceur et pouvoir émollient à vos savons.

Plus d’infos sur la glycérine dans cet article dédié.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Comment utiliser (et dissoudre) de la soude caustique en perle pour faire du savon maison ?

Huile essentielle

Les huiles essentielles sont des produits précieux issus de la distillation de plantes. Elles sont principalement caractérisées par leurs principes actifs et par leurs odeurs. C’est surtout pour cette seconde raison qu’elles sont utilisées en savonnerie : elle vous permettent de parfumer votre savon.

I.N.S.

I.N.S. est l’acronyme de Iodine Number Saponification. C’est un indice (souvent entre 130 et 160) qui permet à lui seul d’estimer différentes propriétés d’un savon : son pouvoir moussant, sa détergence, sa dureté et sa propension à rancir, notamment.

Plus d’info sur l’I.N.S. dans cet article.

Indice d’iode

L’indice d’iode est un nombre qui indique la capacité (ou le risque) d’un savon à rancir, c’est à dire à s’oxyder. C’est un indice à surveiller lorsque vous construisez vos recettes !

Plus d’info sur l’indice d’iode et le rancissement ici.

Lessive de soude

La lessive de soude un est un ingrédient indispensable pour fabriquer votre savon artisanal maison. Vous pouvez soit l’acheter toute prête, soit la fabriquer vous-même puisque ce n’est rien d’autre que de la soude caustique dissoute dans de l’eau.

Retrouvez toutes les informations sur la soude dans cet article complet.

Marbrage

Un marbrage est le fait de colorer votre savon de plusieurs teintes, lui donnant donc un effet marbré. Il existe une multitudes de techniques pour obtenir des marbrages très divers de vos savons, avec 2 couleurs ou plus.

Je ne suis pas très versé dans les marbrages, mais vous pouvez en voir quelques uns sur le savon Trois Tiers, ce savon de noël ou encore ce savon à la purée d’avocat.

Macérat huileux

Un macérat (huileux) est une huile dans laquelle vous avez fait macéré quelque-chose. Cela permet à ce quelque-chose de libérer certains ce ses composants (parfums, couleurs, principes actifs, …) qui vont se retrouver dans l’huile et donc donner de nouvelles propriétés à cette huile.

Plus d’info dans cet article sur comment créer un macérat maison ?.

Melt and pour

Le « melt and pour » est une superbe façon de faire des savons personnalisés facilement, ou avec des enfants, ou de s’initier à la savonnerie l’esprit tranquille, puisque vous n’aurez pas à manipuler de soude !

Plus d’info sur le melt and pour dans cet article dédié.

pH

Le pH est un terme chimique qui signifie « potentiel hydrogène ». Le pH est défini par une échelle allant de 0 à 14 :

  • De 0 à 7, le pH est acide;
  • Le 7 représente le fameux pH neutre;
  • de 7 à 15 le pH est basique (l’inverse d’acide en gros) : c’est dans cette partie que se situe la soude caustique, qui est caractérisée par un fort pH !

Plus d’info sur le pH sur wikipedia.

Parfum

Le parfum, ou la fragrance, désigne l’odeur utilisée pour parfumer votre savon. Il s’agit généralement soit :

  • D’une ou plusieurs huiles essentielles;
  • D’un parfum de synthèse (c’est plus souvent à ce dernier qu’on se réfère en parlant de fragrance, même si ce terme désigne en réalité tous les parfums.).

Potasse (Hydroxyde de potassium)

La potasse, ou hydroxyde de potassium (Koh), est un composé chimique voisin de la soude caustique. Comme cette-dernière, vous pouvez l’utiliser pour fabriquer du savon.

Mais contrairement à la soude, la potasse produit un savon mou voire liquide : c’est avec de la potasse que l’on fabrique par exemple le fameux savoir noir de hammam.

Un petit peu plus d’info ici.

Pouvoir moussant

La pouvoir moussant, ou les bulles, d’un savon est tout simplement le fait qu’un savon produise plus ou moins de mousse et de bulles lorsque vous l’utilisez. Cette propriété est très liée à la composition du savon.

Le pouvoir moussant d’un savon fait partie des propriétés du savon que vous pouvez prévoir grâce à un calculateur de recette !

J’ai aussi créé une formation ciblée précisément sur comment faire mousser vos savons au maximum.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Savon de Castille maison au macérat de calendula

Propriétés du savon

Les propriétés d’un savon sont un ensemble de caractéristique qui définissent chaque savon : capacité moussante, émolliente, douceur, pouvoir lavant, …

Toutes ces propriétés, et les autres, sont définies par la recette et les ingrédients du savon. Vous pouvez donc les choisir selon vos envies !

Retrouvez un article complet sur les propriétés du savon ici !

Réduction de soude

La réduction de soude est un terme qui semple un peu complexe.

En réalité, cela désigne juste le fait de réduire la quantité de soude de votre recette d’un certain % afin de surgraisser votre savon de ce même %.

Plus d’info dans ces articles sur la soude caustique et sur le surgraissage.

SAFour

Le SAFour est une méthode de fabrication spécifique. Elle commence comme la SAF (saponification à froid), mais ce termine dans un four.

Plus d’info dans cet article dédié aux méthodes de saponification.

J’ai aussi une formation dédié à cette méthode ici.

Saponification

La saponification est le nom de la réaction chimique qui crée le savon.

Cette réaction apparait lorsque vous mélangez ensemble les deux ingrédients principaux du savon : le gras et la soude caustique.

Apprenez et comprenez-en plus sur la saponification ici.

Saponification à chaud

La saponification est une méthode de fabrication de savon dans laquelle vous apportez de la chaleur à votre préparation. En gros, il y a une sorte de cuisson de la pâte à savon.

Cette technique, bien qu’un peu plus complexe que la saponification à froid, possède certains avantages propres.

Plus d’info dans cet article dédié aux méthodes de saponification.

J’ai aussi une formation sur une méthode simple de saponification à chaud : le chaudron facile.

Saponification à froid

La saponification à froid, ou SAF, est la plus simple des techniques de saponification, c’est à dire la plus simple des méthodes de fabrication de savon.

C’est une façon de faire idéale pour débuter, car elle nécessite moins de matériel et de manipulation que les autres. En deux mot, elle est plus simple et directe.

Plus d’info dans cet article dédié aux méthodes de saponification.

Savon d’Alep

Ce savon originaire de la ville d’Alep est un pilier de la savonnerie. Que ce soit par ses ingrédients, ses propriétés, ou encore son histoire millénaire, le savon d’Alep est unique !

Plus d’info et une recette ici.

Savon de Castille

Originaire de la région de Castille, ce savon possède lui aussi une histoire millénaire. Très doux, saponifié à froid et composé d’une seule huile, c’est une recette à essayer !

Plus d’info et une recette ici.

Soude caustique (hydroxyde de sodium)

La soude caustique, ou hydroxyde de sodium (NaOH), est un des deux ingrédients nécessaires à la fabrication du savon.

Il y a beaucoup à dire à son sujet, c’est pourquoi la soude possède un article dédié ici où vous apprendrez tout à son sujet !

Surgraissage / surgras

En bref, le surgraissage est le fait de laisser dans le savon un surplus de matière grasse libre.

Le surgras est le nom donné à ce surplus, et le surgraissage le fait de créer ce surgras quand vous fabriquez votre savon.

Le surgraissage est une force du savon artisanal car elle le rend plus doux et nourrissant.

Découvrez tout sur le surgraissage dans cet article dédié.

Trace

La trace est un moment clé de la fabrication de votre savon. Ce moment indique que votre mélange d’huiles et de soude est bien émulsifié, et qu’il s’est bien transformé en pâte à savon grâce au début de la réaction de la saponification.

Pour tout comprendre sur la trace, voyez cet article dédié.

Si vous voudriez voir figurer dans ce glossaire un mot qui n’y est pas encore, dites le moi via ce formulaire ! 😉

Partager l'article :

4 réflexions sur « Glossaire du jargon savonnier »

  1. Bonjour,
    Bien que je m’y connaisse un peu en savon, j’ai tout de même découvert un nouveau mot, donc merci pour ce partage. Et, j’attends avec impatience la suite.
    Une de vos fidèles lectrices

Laisser un commentaire