Comment faire du savon maison ?

Comment faire du savon maison ?

Faire du savon maison, chez soi, dans sa cuisine, cela peut avoir de quoi étonner. De quoi étonner, oui, mais aussi de quoi susciter de l’intérêt pour certaines personnes ( pour vous ? 😉 ). Pourtant, ce n’était pas une pratique rare il y a encore quelques décennies, avant la mise en place de la société de consommation que l’on connait et du développement des industries cosmétiques.

Si vous lisez ces lignes c’est que l’idée de faire votre propre savon vous interpelle, voire vous intéresse ! Vous êtes peut-être en train d’écumer internet pour trouver le plus d’infos possible afin de répondre aux questions légitimes qui naissent dans votre esprit, comme :

  • Quelles sont les raisons et les avantages à faire son propre savon ?
  • Concrètement, comment fabrique-t-on du savon chez soi ?
  • Est-ce que c’est dangereux de faire du savon ? Il y a de la soude ou je-ne-sais-quoi, non ?
  • Est-ce que c’est compliqué ?

Dans cet article, je vais répondre à toutes ces questions et essayer de vous donner une vision plus clair de la chose.

Pour un blog nommé Apprendre à faire son savon, il était temps de commencer à rentrer dans le vif du sujet ! Cet article, qui est le dernier de mon défi 8-8-8, est la parfaite occasion de rentrer dans la pratique.

Et en fin d’article, vous pourrez télécharger un guide PDF que j’ai écrit pour vous afin de vous aider à fabriquer votre premier savon et à vous lancer dans cette passionnante activité !

Comment faire son savon maison en SAF ?

Faire son savon maison : de quoi s’agit-il ?

Voilà une question qui peut vous sembler un peu niaise si vous vous êtes déjà suffisamment renseigné ou si vous avez déjà fabriqué du savon, mais c’est une question légitime pour qui découvre cet univers.

Fabriquer son savon chez soi consiste littéralement à créer du savon, artisanalement, via la réaction de saponification (voir plus bas), avec des matières premières de base. Il s’agit de faire chez soi la même chose qu’un artisan savonnier, afin de réaliser un produit de la même qualité.

On peut ainsi faire des tas de produits de la catégorie du savon, tels que :

  • Du savon, tout simplement, avec plein de couleurs, d’odeurs et de propriétés différentes;
  • Du shampoing solide (savon à cheveux);
  • Du savon à barbe, pour faire de la mousse à raser (et ça ne sert pas qu’aux messieurs !);
  • Du savon ménager, qui décape bien et est parfait pour nettoyer sa maison : vous pouvez en faire de la lessive, laver votre vaisselle ou votre sol avec, par exemple;
  • Et d’autres choses (j’ai par exemple déjà vu du savon-dentifrice, comme quoi il y a des champs à explorer !).

A titre d’exemple, vous trouverez quelques savons que j’ai personnellement créés sur cette page. Ce n’est pas toujours réussi car je ne suis pas un maître savonnier, mais ça vous donne une idée 😉

Pourquoi faire du savon maison : 5 raisons

Voila ! C’est cette question qu’il faut vous poser, car elle va vous permettre de découvrir tous les avantages qu’offre la fabrication de savon chez soi !

J’ai écrit un article spécialement sur ce sujet : 6 raisons de commencer à faire son savon. Je vous encourage à le lire pour avoir une réponse plus approfondie à cette question. Je vais résumer la chose ci-dessous en évoquant cinq points majeurs (selon moi) :

  • C’est gratifiant : la pratique est simple et vous arrivez vite à produire des savons de haute qualité. Votre entourage sera impressionné, encore plus quand vous leur offrirez vos savons.
  • C’est économique : dès qu’on fabrique quelque chose par soi-même plutôt que de l’acheter, ça nous revient moins cher. Faire ses savons n’échappe pas à cette règle ! Vous pourrez fabriquer des savons haut-de-gammes pour 3, 5, voire 10 fois moins cher que dans le commerce !
  • C’est écologique et éthique : lorsque vous fabriquez votre savon, vous choisissez les ingrédients que vous utilisez : vous pouvez donc éviter les ingrédients des savons industriels qui ont un mauvais impact écologique (comme l’huile de palme), et favoriser les plus éco-friendly.
  • C’est sain : encore une fois, vous choisissez vos ingrédients. Donc exit les ingrédients et additifs superflus des savons industriels qui peuvent être néfastes, ou pour le moins nuisibles (qui n’a jamais été irrité par un savon industriel ?).
  • C’est créatif (donc fun) : il y a tant de recettes différentes, tant d’ingrédients aux propriétés différentes, vous permettant ainsi de réaliser des savons variés dans leurs compositions, leurs effets, leurs formes, leurs couleurs, leurs odeurs ! En plus de ça, vous pouvez faire plus qu’un “simple” savon savon de base, comme je l’ai évoqué dans la partie précédente.

Comment fabriquer son savon chez soi ?

Je vais maintenant vous expliquer les grandes lignes de la fabrication d’un savon. Pour un exemple plus concret et détaillé, rendez-vous dans la dernière partie.

Le principe : la saponification

Faire du savon, c’est de la chimie ! Fabriquer du savon consiste à réaliser une réaction de saponification. Pour ce faire, il suffit de mélanger deux ingrédients : du gras (huiles, beurres, ou autres corps gras) et de la soude caustique.

Une fois le mélange fait, ces deux ingrédients vont se transformer en savon et en glycérine. Ceci fait qu’il n’y a plus ni soude ni huile dans le savon final (enfin en théorie, car en pratique on s’arrange pour qu’il reste des huiles, via le surgraissage, car c’est une bonne chose).

Si vous êtes plutôt visuel, voici un schéma qui reprend mes dernières lignes :

Réaction de saponification pour faire du savon

Voila donc la base de la création de savon : la saponification. Vous trouverez un peu plus d’infos dans l’article Le savon, c’est quoi ?, ou sur la page wikipedia de la saponification (ça devient technique là-bas 😉 ).

Le matériel nécessaire

Il faut un peu de matériel pour fabriquer du savon, mais rien de très spécifique contrairement à, par exemple, pour faire de la peinture.

Cela s’apparente essentiellement à du matériel de cuisine, facilement trouvable à bas prix ou récupérable. Quand vous débutez, vous pouvez même adopter des solutions DIY / faites maisons pour commencer à moindres frais.

Voici ce dont vous aurez besoin :

  • Un balance de cuisine précise au gramme (pour tout peser précisément, c’est important);
  • Un mixeur plongeant (pour mélanger efficacement la pâte à savon);
  • Deux récipients types saladier ou bol mélangeurs (pour peser les huiles et la lessive de soude);
  • Éventuellement un verre ou ramequin (si vous utilisez de la soude en perle, voir plus bas);
  • Une ou deux grosses cuillères ou maryses (pour mélanger les choses et racler les récipients);
  • Et bien sûr, un moule à savon ! Pour une première fois, il est facile d’en faire un à partir d’une brique en carton alimentaire (de lait par exemple), ou d’une boite de Pringles !

Ce n’est pas tant de chose, non ? Et avec ça, vous êtes 100% paré pour faire votre premier savon ! Bien sûr, comme dans tous les hobbies, vous n’aurez aucun mal, si vous le voulez, à dépenser de l’argent pour acheter du matériel plus adapté à cette pratique 😉

A noter qu’en plus de ce matériel de fabrication, il vous faudra un matériel de protection pour prévenir les dangers de la soude.

Pour plus d’infos sur les matériels de fabrication et de protection, regardez donc cet article dédié !

La soude

Pour faire du savon, il faut de la soude. Et la soude caustique fait souvent peur à ceux qui veulent faire du savon mais n’ont pas encore franchi le cap. La raison étant que cette substance soit un produit dangereux. Et ça l’est ! Mais heureusement, il est très facile de s’en protéger.

J’ai rédigé un article assez complet sur la soude caustique. Je vous invite à le lire, vous y trouverez sans doute plein de réponses à vos questions.

Voici quelques points importants à retenir :

Est-ce qu’il y a de la soude dans un savon ?

Non ! Comme vu plus haut, on utilise bien de la soude pour faire du savon, mais il n’y en a pas dans le savon final car c’est la soude qui se transforme en savon (avec les huiles).

La soude, c’est dangereux ?

Oui. Mais il est facile de s’en protéger.

Je vais faire une analogie avec le feu. Le feu, c’est dangereux. Probablement plus dangereux que la soude même, car en plus de de blesser, le feu peu rapidement tuer, ou encore détruire des habitations entières.

Pourtant, il n’est pas rare de voir des gens utiliser du feu chez eux : pour cuisiner, pour avoir de l’eau chaude ou encore pour chauffer leur logement. Cheminées, poêles, fours, gazinières, chauffages et chaudières, tous ces appareils fonctionnent ou peuvent fonctionner au feu.

Pourquoi ? Car si on prend les mesures de précaution nécessaires, et elles sont bien connues, le feu est un outil dont le danger est facilement prévenu et maîtrisé.

C’est la même chose avec la soude, et même en plus contrasté : car la soude est moins dangereuse, les mesures de protections plus simples, et il n’y pas de matériel de protection à entretenir (ce qui est une des raisons classiques d’accidents de feu : cheminée ou chaudière mal entretenue).

Soyez donc rassuré quant à la dangerosité de la soude : elle est réelle, mais il est très facile de s’en protéger.

Comment s’en protéger ?

Facile !

  • Des gants pour protéger vos mains;
  • Des lunettes de protection ou une visière de protection pour vos yeux / votre visage;
  • Des vêtements couvrants ou une blouse pour le reste de votre corps.
  • Si vous fabriquez votre lessive de soude vous même (voir l’article sur la soude, de nouveau), gardez une fenêtre ouverte et/ou une hotte allumée.
Matériel pour se protéger de la soude caustique quand on fait son savon
Voici ma visière et mes gants pour me protéger de la soude, avec mes vêtements couvrants !

Voila. Je trouve qu’il y a quand même plein de choses dont il est plus difficile de se protéger, n’est-ce pas ?

Choix des huiles

Comme vous l’avez appris plus haut, il faut du gras pour faire du savon. Des huiles que vous choisissez dépendront les propriétés de votre savon (mousse, dureté, …).

Vous pouvez faire un savon simple avec une seule matière grasse (par exemple un savon 100% huile d’olive, c’est le savon de Castille), ou bien avec plein plein de corps gras différents. C’est une histoire de préférences.

Vous pouvez utiliser une recette toute prête, faite par un autre savonnier, ou bien faire vos propres recettes (cela fera l’objet d’un article).

C’est le début de la créativité et du fun de la savonnerie !

Création de la pâte à savon

Comme vu plus haut dans cet article, vous allez mélanger vos huiles et votre lessive de soude ensemble fin de lancer la saponification.

Quand ces deux ingrédients sont réunis dans un seul récipient, vous les mélangerez en utilisant votre mixeur plongeant, jusqu’à la trace (un changement de consistance qui indique que la réaction a bien commencé). Vous pourriez faire ce mélange à la main, mais c’est BEAUCOUP plus long. Le mixeur plongeant accélère vraiment la chose.

Enfin, vous verserez dans un moule la pâte à savon ainsi obtenue. Après un repos de 24 à 48h, pour que la pâte se solidifie, vous pourrez démouler ce gros pain de savon et couper des savons individuels.

savon à la menthe maison dans un moule à savon
Voici une pâte de savon d’un savon à la menthe poivrée, dans son moule.

La cure

Pour finir, vous devrez attendre ! Hé oui, vous ne pourrez pas utiliser vos savons tout de suite. En effet, la saponification va prendre entre 4 et 6 semaine pour se faire entièrement. Cela signifie qu’avant ce délai, il y a encore de la soude dans vos savons. Pas bon pour la peau, donc 😉

Vous devrez ainsi mettre vos savons en cure, ou les faire curer, comme on dit. Cela consiste juste à les poser dans un endroit sombre, sec et aéré, pendant 4 à 6 semaines afin que la saponification se termine et qu’ils sèchent un peu.

4 à 6 semaines après avoir fait cela, vous pourrez (après vérification) enfin les essayer et vous rendre compte que vous avez fait des savons géniaux, youpiiiiiiiii !

Savons faits maison en cure
La zone de cure de mes savons !

Est-ce difficile de faire du savon maison ?

Franchement, c’est assez facile ! C’est comme une recette de cuisine à suivre (bon ne vous inquiétez pas si vous êtes mauvais en cuisine, c’est juste une analogie !).

Vous aurez pas mal de choses auxquelles penser la première fois que vous fabriquerez du savon, mais vous verrez que ça vient très vite.

Après tout, la réponse à “Comment faire du savon ?” peut être résumée simplement :

  • Je mets des huiles dans un récipient,
  • Je mets de la lessive de soude dans un autre récipient,
  • Je mélange les contenus des deux récipients ensemble à l’aide d’un mixeur plongeant,
  • Je verse la pâte obtenue dans un moule, et une fois solidifiée je la démoule et la coupe,
  • Je laisse les savon curer 4 à 6 semaines.

Franchement, ça démystifie pas mal la chose, non ?

Un guide à télécharger pour faire votre premier savon maison

Alors, vous êtes motivé pour faire du savon maintenant ?! J’espère que oui, parce que c’est trop coooool !

Pour ne pas faire un article trop long (il l’est déjà pas mal !), j’ai décidé d’écrire un “ebook”, un PDF, pour vous guider pas à pas dans la fabrication de votre premier savon.

Je rassure tout de suite, c’est gratuit ! 😄 Ça fait totalement parti de l’article.

Ce guide reprend et détaille sur plus de 25 pages ce dont j’ai parlé dans cet article, et vous guide dans toutes les étapes de la création d’un savon à la recette très simple, mais qui vous donnera un très bon résultat!

De plus, j’y ai aussi listé 5 erreurs classiques que vous êtes susceptible de faire lors de votre première fois (moi je les ai faites haha).

Bon alors, comment je le télécharge ce guide ?! 😉 Indiquez-moi simplement, via le formulaire ci-dessous, l’adresse mail à laquelle vous voulez que je vous l’envoie, et c’est partiiiii !

Bon premier savonnage, la bise 😉

Partager l'article :

2 thoughts on “Comment faire du savon maison ?

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement l'ebook

Faire son premier savon - le guide pas à pas

+ en bonus : les 5 erreurs évitables de débutant