4 raisons d’utiliser de la soude caustique en perle pour faire son savon

4 raisons d’utiliser de la soude caustique en perle pour faire son savon

Vous le savez probablement : pour faire du savon, il faut utiliser de la lessive de soude, c’est à dire de la soude caustique dissoute dans de l’eau.

Cette lessive de soude, vous pouvez vous la procurer de deux manières :

  • Soit en achetant une bouteille de lessive de soude toute faite;
  • Soit en achetant de la soude caustique en perle, et en faisant vous-même la dissolution de la soude dans de l’eau.

La solution de la lessive de soude toute prête est la préférée de nombreuses personnes, et notamment des débutants, car elle a un avantage énorme : la simplicité.

La seconde solution, dissoudre soi-même de la soude caustique en perle, représente en effet une chose à apprendre en plus et une étape supplémentaire dans la fabrication de votre savon.

Néanmoins, utiliser de la soude en perle présente quelques avantages très intéressants, qui pourraient faire de vous un savonnier plus créatif et plus épanoui !

Après vous avoir récemment expliqué (en vidéo !) comment faire vous-même votre lessive de soude avec de la soude caustique en perle, je vous fais découvrir aujourd’hui les 4 avantages majeurs de cette technique par rapport à l’utilisation de lessive déjà toute faite.

1. Devenir plus créatif grâce aux lessives de soude aromatisées

Une lessive de soude aromatisée ? Qu’est-ce donc ?

Laissez-moi vous expliquer. La lessive de soude que vous achetez toute prête a été faite en dissolvant de la soude dans de l’eau. Ok, ça vous le savez.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  La soude caustique pour le savon, c'est quoi ?

Vous, quand vous allez dissoudre vous-même votre soude dans de l’eau, et bien vous n’êtes justement pas limité à de l’eau !

Vous pouvez ainsi dissoudre votre soude caustique dans tout un tas d’autres liquides : des laits (végétaux ou animaux), des jus de fruits ou de légumes (du jus de carotte pour beau un savon orangé !), de l’alcool (ici de la bière), des hydrolats, …

Vous pouvez donc ainsi créer des lessives de soude aromatisées. Elles seront bien plus créatives et originales que celle du commerce (tout comme les savons qui seront faits avec), et elles pourraient même avoir des propriétés spécifiques !

Cette technique implique souvent de préalablement congeler le liquide en question. Mais une vidéo vaut 1000 mots, voici donc un exemple de dissolution de soude dans du lait d’avoine (pour faire un savon au lait d’avoine et miel 😉 ) :

2. Jouer avec les concentrations de la soude !

Voila un bel avantage à faire vous-même votre lessive de soude : la concentration !

En effet, une bouteille de lessive de soude du commerce a une concentration unique que vous ne pouvez pas vraiment changer, alors que ce n’est peut-être pas la concentration idéale pour faire votre savon !

Alors que si vous faites vous même votre lessive, vous choisissez la concentration qu’elle aura ! Et ça a pas mal d’avantages, car la concentration de la lessive de soude influe notamment sur :

  • L’apparition de la trace (utile à savoir pour les marbrages);
  • La facilité pour ajouter ou non des additifs à votre pâte;
  • L’apparition de la phase de gel;
  • La facilité / le temps d’attente pour démouler votre savon;
  • La temps de séchage nécessaire à votre savon.

J’ai écrit un article dédié à la concentration, vous y apprendrez tout sur le sujet et comprendrez pourquoi c’est très utile de la maitriser : Quelle concentration de soude choisir pour faire son savon ?

3. Gagner du temps grâce à la technique du transfert de chaleur

Pour faire votre savon, vous-êtes sans doute amené à parfois utilisez des beurre végétaux solides (karité, cacao…). Avant de vous en servir, vous devez donc les faire fondre au bain-marie.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Quelle concentration de soude utiliser pour faire son savon maison ?

C’est long. Il faut sortir du matériel, faire chauffer de l’eau, et attendre. C’est long !

C’est là qu’intervient la technique du transfert de chaleur. Elle consiste à utiliser la chaleur de la lessive de soude que vous fabriquez pour faire fondre vos beurres.

  • Préparez dans un récipient vos beurres végétaux, de préférence en petits morceaux (ça fondra plus vite).
  • A côté, dissolvez votre soude caustique dans votre eau, comme expliquez en vidéo dans cet article. Vous obtenez une lessive de soude très chaude, puisque la dissolution de la soude libère de la chaleur.
  • Versez cette lessive de soude toute chaude sur vos beurres végétaux : ceux-ci vont fondre grâce à la chaleur de la lessive de soude.
  • Une fois vos beurres fondus, ajoutez vos huiles liquides. Vous pouvez ensuite commencer à mélanger et mixer jusqu’à la trace.

Évidemment cette technique n’est pas à utiliser tout le temps. Par exemple, si vous avez besoin de dissoudre votre soude dans des glaçons (voir vidéo plus haut), votre lessive sera froide donc vous ne ferez rien fondre avec.

4. Économiser de l’argent !

Ah ça c’est important, économiser de l’argent !

En effet, la soude caustique en perle est plus économique que de la lessive de soude déjà prête.

Alors oui, acheter une bouteille d’un litre de lessive de soude coute moins cher que d’acheter un bidon d’un kilogramme de soude en perle. Mais ramenez tout cela au kilo de soude ou au nombre de savon fait, vous verrez que la soude en perle est bien plus intéressante.

Et cela s’explique facilement. La lessive de soude toute prête est composée environ de 70% d’eau. Donc en achetant une bouteille de lessive de soude, vous achetez en réalité un peu de soude mais majoritairement de l’eau ! De plus, vous payez évidemment la dissolution que l’industriel à fait lui-même.

En conséquence, si votre objectif est de baisser le cout de revient de vos savons, passer de la lessive toute prête à la soude caustique en micro-perles pour y aidera directement.

Maintenant, nous le… savons !

J’espère que ces quelques points vous ont permis de comprendre en quoi utiliser de la soude en perle pourrait faire évoluer votre façon de faire du savon.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Comment créer un macérat pour faire votre savon ?

Après tout cela, si vous préférez toujours la lessive de soude toute prête, hé bien il n’y a aucun problème 🙂 L’important, c’est de se faire plaisir ! (mais surtout n’oubliez de vous protéger de la soude dans tous les cas !)

Alors surtout, amusez-vous bien et savonnez-bien !

La bise 😉

Partager l'article :

8 thoughts on “4 raisons d’utiliser de la soude caustique en perle pour faire son savon

  1. Bonjour. C’est toujours un plaisir de vous lire tout est si bien détaillé☺️.
    Bon ma question est la suivante en utilisant la lessive de soude pour faire fondre nos beurres nous n’aurons pas besoin de vérifier la température de la soude pour préserver les bienfaits de nos beurres?
    Merci d’avance pour la réponse.
    Bien à vous 😌

    1. Personnellement, je ne contrôle jamais la température de quoi que ce soit quand je fais mes savons. Je trouve que les contrôles de températures compliquent le process de fabrication, et je n’ai pas remarqué de différence de qualité dans mes savons peu importe les températures que j’utilise.
      Et puis concernant les beurres, n’oubliez qu’ils sont transformés en savon et qu’ils perdent donc leurs propriétés de beurre (sauf la petite portion dans le surgras).

  2. Bonjour, est ce que la saponification n’intervient pas trop vite quand vous faites fondre les beurres avec la soude, avant même l’adjonction des huiles ?

    1. Techniquement je suppose que la saponification commence à petite échelle oui, mais en pratique ça n’est pas génant. Comme vous le savez, il faut mélanger pas mal de temps avec un mixeur pour que la réaction commence bien, alors quelques minutes immobile dans la soude ne fait pas grand chose à un beurre qui fond 👍

  3. bonjour
    Lorsque l’on utilise la lessive en soude liquide c’est a température ambiante , avec la soude perlée c’est chaud , alors qu’elle est la différence entre les deux , est ce que la température joue un role ou non ??merci

    1. Bonjour,
      La température influence la vitesse de la réaction de saponification. Cela entraine plusieurs choses :
      – plus la soude, et donc le mélange soude+huiles, est chaud et plus la trace est susceptible d’arriver rapidement.
      Plus la soude est chaude et plus le savon dans le moule sera chaud, il est donc plus suceptible d’avoir des problèmes liés à un savon qui chauffe beaucoup (fissure, volcan).

      Voilà les deux influences de la température qui me viennent à l’esprit.

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement l'ebook

Faire son premier savon - le guide pas à pas

+ en bonus : les 5 erreurs évitables de débutant